Comment est réalisée une étude thermique pour son permis de construire?

etude thermique

Une étude thermique prend en compte la situation géographique et toutes les données du futur bâtiment, elle a pour but de calculer la meilleure solution pour les choix énergétiques (depuis le 1° janvier 2013 elle est demandée pour toute dépose de demande de permis de construire, le résultat doit être conforme à la RT 2012). Pour réaliser votre étude thermique, nous vous recommandons le bureau d’étude thermique Sénova.

Les éléments figurant dans une étude thermique

  • Les noms du maître d’ouvrage, du maître d’œuvre
  • Les surfaces

SHAB : Surface HABitable. La surface habitable d’un logement est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres. Il n’est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagées, caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs au logement, vérandas, volumes vitrés prévus à l’article R. 111-10, locaux communs et autres dépendances des logements, ni des parties de locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre.

SHON-RT : Surface Hors Oeuvre Nette de la Règlementation Thermique. Elle s’obtient à partir de la surface hors œuvre brute du bâtiment (égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau du bâtiment), après déduction des surfaces de plancher des combles et des sous-sols non aménageables, des surfaces de plancher hors œuvre des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, des vérandas non chauffées, ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ou à des niveaux supérieurs, des surfaces de plancher hors œuvre des bâtiments ou des parties de bâtiment aménagées en vue du stationnement des véhicules

  • Les parois déperditives :

Ce sont toutes les parois qui sont en contact avec l’air extérieur, cela comprend le plancher bas, le plancher haut, les façades, les menuiseries. Le rôle d’une fenêtre est d’assurer une bonne isolation, mais elle doit également contribuer à l’éclairement naturel et au chauffage passif. Les fenêtres Sud auront de grandes surfaces avec un facteur solaire élevé, les fenêtres à l’Ouest et à l’Est auront des surfaces modérées avec une isolation renforcée, enfin les fenêtres au Nord seront de petite surface et très performantes thermiquement.

Les volets contribuent également au confort d’été et au confort d’hiver. L’été, ils réduisent les apports solaires, l’hiver, principalement la nuit, ils améliorent l’isolation.

– Pour le plancher bas, l’étude thermique définira les caractéristiques de l’isolant à employer, son épaisseur, l’épaisseur du béton coulé en kg/cmCEN, le revêtement du sol (épaisseur du parquet collé, etc..).

– Pour le plancher haut, l’étude thermique définira les caractéristiques de l’isolant à employer, l’épaisseur du BA13, l’épaisseur de l’isolant, sa résistance thermique  et les caractéristiques des tuiles.

– Pour les surfaces des parois opaques, il sera indiqué leur emplacement ainsi que leur orientation et leur surface. Pour les fenêtres, il sera indiqué leur emplacement, leur orientation ainsi que leur performance.

Le thermicien nous indiquera les équipements à installer en terme de chauffage, de production d’eau chaude, de ventilation.

– Pour le générateur de production de chauffage il sera défini la puissance, la source (électrique, gaz, bois), mais également il peut donner la marque et les caractéristiques de l’appareil, l’on constate que cela est très poussé et très précis

– Concernant les émetteurs de chauffage :

–  Nous aurons la classe des radiateurs, du chauffage au sol, des poëles, la surface chauffée

– Pour la ventilation, il nous indiquera s’il faut une simple flux de type  A ou B, ou une double flux, sa puissance, avec ou sans ByPass

A l’issu de tous ces calculs l’étude thermique nous indiquera la répartition des consommations en énergie primaire, l’étude thermique peut nous indiquer le coût de construction le plus faible, la meilleure performance énergétique possible dans un budget déterminé, les matériaux écologiques, l’optimisation de l’espace habitable, etc.